Acheter

Louer

Viager

Référence

Supprimer
Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Alerte COVID

Publié le

Le point sur les mesures nationales et locales dans le cadre du plan de lutte contre la propagation du coronavirus.

Nous suivons l’évolution des décisions préfectorales et vous tiendrons au courant des évolutions concernant ces sujets en fonctions des arrêtés et de la situation.

Mercredi 14 octobre, de nouvelles mesures complémentaires à celles prises le 5 octobre ont été annoncées par le président de la République. Pierrefitte, comme partout en Ile-de-France est maintenant classée en zone d’état d’urgence sanitaire.

Couvre-feu de 21h à 6h

A partir de samedi 17 octobre 2020, il est interdit de circuler dans la rue et dans les espaces publics entre 21h et 6h, sauf muni d’une attestation dérogatoire (papier ou numérique).

Les transports en commun continueront d’assurer un service en soirée et dans la nuit pour les personnes contraintes de se déplacer dans les heures de couvre-feu.

Certains déplacements restent autorisés, notamment :

  • Pour des raisons de santé : aller à l’hôpital ou acheter des médicaments dans une pharmacie de garde, par exemple.
  • Pour des raisons professionnelles : si vous travaillez de nuit ou que votre travail ne vous permet pas d’être chez vous à 21 heures. Pour cela, il vous faudra être muni d’un justificatif de son entreprise ou de sa carte professionnelle.
  • Si vous avez un train ou un avion qui arrive ou part après 21 heures. Il vous sera demandé votre billet.
  • Si vous devez vous rendre auprès d’un proche en situation de dépendance.
  • Pour sortir votre animal de compagnie près de chez vous.

En cas d’infraction, une amende de 135 euros sera appliquée. En cas de récidive, elle s’élèvera à 1.500 euros.

Ce couvre-feu durera jusqu’au 1er décembre 2020.

Toutes les informations : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/couvre-feu


Lundi 5 octobre, Pierrefitte-sur-Seine, qui fait partie de la zone de Paris et de sa petite couronne (93, 92, 94), a été classée en zone dite alerte maximale. Dans ce cadre, de nouvelles mesures complémentaires à celles prises le 25 septembre ont été annoncées. Ces mesures prennent effet à compter du mardi 6 octobre et jusqu’au lundi 19 octobre inclus.

Qu’est-ce qu’une zone dite « alerte maximale » ?

Cela signifie que le virus circule très activement et que les services hospitaliers sont sous tension. Le taux d’incidence qui dénombre le nombre de nouveaux cas sur une période donnée est en augmentation dans plusieurs départements dont la Seine-Saint-Denis où il se situe à 178 pour 100 000. Le taux d’incidence chez les personnes âgées de plus de 65 ans est quant à lui en forte hausse dans notre département (130). Les seuils d’alerte sont donc largement dépassés.

Quelles sont les mesures annoncées ?

Le 25 septembre, le préfet du département avait pris des mesures s’appliquant pour deux semaines, du lundi samedi 26 septembre au vendredi 9 octobre inclus. Ces mesures sont aujourd’hui complétées par de nouvelles en vigueur dès mardi 6 octobre et pour 15 jours.

  • Les règles dans les établissements publics

    • Les bars vont fermer pendant au moins 15 jours à partir de mardi 6 octobre.
    • La consommation d’alcool ainsi que la vente à emporter d’alcool sont interdites à partir de 22h
    • Les foires et salons d’expositions sont interdits, ainsi que les chapiteaux, tentes et structures
    • Les restaurants pourront rester ouverts en suivant un « protocole strict ». Les restaurants continuent à fonctionner jusqu’à 22h.
    • Les centres commerciaux pourront accueillir « 1 client pour 4 mètres carrés »
    • Les théâtres, cinémas et musées restent ouverts « en appliquant les protocoles sévères »

    Les autres restrictions qui avaient déjà été imposées lorsque ces zones étaient passées en « alerte renforcée » sont maintenues :

    • Interdiction des grands rassemblements de plus de 1 000 personnes
    • Interdiction des grands événements déclarés comme les fêtes locales ou étudiantes
  • À l’école et à l’université

    • Les établissements d’enseignement supérieur (universités, écoles, établissements de formation) ne devront désormais accueillir « en présentiel » que 50 % des effectifs « par rapport à leur capacité d’accueil maximale ». Cette mesure s’applique aussi dans les zones uniquement en « zone d’alerte renforcée »
    • Les salles et clubs de sport restent fermés
      • Les gymnases, salles polyvalentes et piscines seront fermés, sauf pour les mineurs, dans un cadre scolaire, associatif ou privé
      • Les salles de fitness restent fermées
    • Les stades et équipements en extérieur restent en revanche ouverts tant que la jauge du public reste sous les 1 000 personnes
  • Les rassemblements de 10 personnes sur la voie publique sont interdits

    Mais il y a de nombreuses exceptions :

    • Pas dans les entreprises
    • Pas dans les commerces
    • Pas pour les manifestations
    • Pas pour les files d’attente dans la rue
    • Les cérémonies funéraires peuvent se dérouler
    • Les marchés restent ouverts
    • Les visites guidées sont encore autorisées
    • Les distributions d’aide alimentaires restent autorisées
    • Les mariages peuvent avoir lieu dans les mairies, mais pas les fêtes de mariage dans les établissements recevant du public (ERP)
  • Depuis vendredi 28 août, le port du masque est obligatoire sur tout l’espace public du territoire de la Seine-Saint-Denis. Ensemble, freinons la circulation du virus.

    Un masque pour quel âge ?

    Toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque dans les lieux publics clos ou les lieux publics définis ci-dessus, en complément de l’application des gestes barrières.

    Quelle amende si on ne porte pas de masque ?

    Ne pas porter de masque dans un lieu où il est obligatoire peut être sanctionné d’une contravention de 4e classe qui est définie par une amende forfaitaire de 135 euros. A le 3e récidive (4e infraction) en 1 mois, il est appliqué une contravention de 5e classe (750 € pouvant être portée à 3750€ et assortie d’un maximum de six mois de prison).

Europe Immo 93
Réalisation Rodacom